Jargon

Excellent n’est pas assez bon. Ou: Le jargon marketing appartient au passé.

Les phrases « marketing » sont du lest inutile sur les sites Web.
Vos produits et services sont « excellents », « extraordinaires », exceptionnels », « top » et « imbattables ». Mais pas sur le web. Parce que vous ne trouverez presque jamais un tel blabla marketing dans une requête de recherche. Personne ne tapera un « hôtel imbattable avec un excellent service » dans un moteur de recherche. Certains peuvent choisir « Hôtel dans le sud de la Sardaigne avec vue sur la mer », d’autres « Vacances au sud de la Sardaigne par la mer ». Chaque mot de remplissage, chaque jargon marketing, chaque blague et chaque louange est de trop.

Par conséquent, écrivez des choses concrètes.
Utilisez des mots dans le titre et le texte qui pourraient réellement apparaître dans une requête de recherche, par exemple dans l’exemple ci-dessus :

Hôtel Luce, Sardaigne du Sud, 
toutes les chambres avec vue sur la mer
L’Hôtel Luce est situé dans le sud de 
la Sardaigne, au bord de mer et à 50m 
de la plage de sable. Wifi gratuit, 
piscine 25m et courts de tennis
sont inclus.

Avec un tel texte, qui est utilisé e.B. comme métatexte et apparaît dans la première ligne de la page d’entrée pertinente, des mots-clés de recherche importants et réellement recherchés tels que « directement au bord de la mer », « sud de la Sardaigne » ET « sud de la Sardaigne », « mer », « vue sur la mer », « plage de sable », « piscine », « wifi gratuit », etc. sont parfaitement couverts.

Utilisez les adjectifs avec parcimonie et concentration.
Les adjectifs « louables » ne sont généralement pas à leur place dans le texte Web. C’est pourquoi il faut quelque chose de tangible, de ciblé et de concret si l’on veut qu’un adjectif apporte une valeur ajoutée. Parce qu’il devrait se démarquer de la foule, l’adjectif. Sinon, il est victime de l’algorithme implacable du moteur de recherche, qui n’apprécie pas les adjectifs tièdes. Les adjectifs ont de toute façon du mal dans le monde numérique, car l’internaute moyen ne les utilise généralement pas du tout et s’en tient au nom simple. Par conséquent, utilisez des adjectifs uniquement pour séparer le bon grain de l’ivraie. Pour notre hôtel en Sardaigne, les adjectifs utiles sont, par exemple, « adapté aux enfants », ou « familial », pour un détergent « biodégradable », pour un vase Ming « incassable »… mais non, plutôt « certifié » / « original » !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.